Le serveur ultime avec E-SMITH Server and Gateway 4.0

 
Oct. 2000
Mises à jour
 

Cette documentation ne prétends pas remplacer ou compléter la version officielle disponible sur le site E-Smith.
C'est la description d'une expérience pratique à titre particulier.






Installation de base - Paramètrage


Quelques "modules add-on"


Scripts PERL - CGI


Liens au sujet de cette distribution
Conclusion
 
 
 
 
 

E-SMITH est une distribution Linux spécialisée serveur occupant environ 200 Mo une fois sur le disque dur, elle est dérivée de la RedHat 6.1
A ce titre elle utilise le fameux format d'archives "rpm". Pour en tirer toute la quitessence il faudra quelque peu "mettre les mains dans le cambouis"; l'adapter notamment à nos chers claviers azerty, installer quelques packages supplémentaires pour la rendre un peu plus conviviale et finir avec un zeste de paramètrage. Mais rien de bien méchant rassurez vous. Je ne suis moi même pas un expert Linux et j'y suis arrivé avec un peu de ténacité. Ces quelques pages sont là pour vous faciliter la tâche.
 


 
Sur un réseau local, quels services peut fournir ce serveur ?
Services - Protocole Fournisseur  Description
Serveur de FICHIERS - TCP/IP Netbios Samba Espaces de stockage : privé pour chaque utilisateur, et commun pour tous.
Serveur de CD-ROM - TCP/IP Netbios Samba Contenu des lecteurs cd-rom et des images iso sur disque dur accessible pour les utilisateurs.
Serveur d'IMPRIMANTE(S) - TCP/IP Netbios Samba Impression distante pour tous les clients.
Passerelle (Serveur de connexion internet) - TCP/IP IP-Masquerading Internet pour tous les postes reliés. (Services : http / ftp / real audio / real video / IRC / Cu-SeeMe / VDO Live / jeux réseau comme quake) Pour plus de détail voir howto IP-MASQUERADE.
Serveur DHCP local - TCP/IP Dhcpd Attribution et gestion automatique des adresses ip clientes (postes utilisateurs) sur le réseau local. Il en est de même pour le masque réseau et les adresses DNS du fournisseur d'accès. Cela supprime le risque d'erreur et simplifie la gestion du réseau local.
Serveur HTTP - TCP/IP Apache Votre serveur web privé ou public avec scripts perl cgi ...
Serveur de messagerie - TCP/IP Qmail Pour les mails entrants et sortants. Supporte les protocoles SMTP, POP3 et IMAP.
Procure également un mécanisme simple pour héberger en interne vos boites aux lettres.
Serveur FTP - TCP/IP ProFTPD-FTP File Transfert Protocole : Envoyer ou télécharger des fichiers sous ce protocole.
Cache Web Proxy local Squid Stocke temporairement sur le disque dur du serveur les informations en provenance de l'extérieur (internet) pour de meilleures performances.
Serveur de nom de domaine (DNS) Bind Stocke en local les correspondances IP à adresses en clair pour de meilleures performances.
Dial in server (Répond aux appels entrants) Script
e-smith-dialin
N'est pas livré en standard mais fait partie des "E-Smith customisation modules"
Permet à travers une liaison ppp (via ligne téléphonique par exemple) de se connecter au serveur, le client se voit attribuer une adresse IP.
Backup du serveur avec sauvegarde à bande Script Flexbackup Sauvegarde/restauration du contenu du serveur avec restitution de l'arborescence et des attributs de chaque fichiers. (droits d'accés, propriétaire, groupe ...)
Administration Script
e-smith manager
WBA : Administration distante des fonctions courantes via un simple browser web avec E-smith-manager. Accès distant à la console du serveur via telnet également possible. (Vous trouverez là un client telnet valable pour les systèmes d'exploitation n'en possédant pas : Putty(win32))

 
 
Le matériel
Le hardware de la machine de test Commentaires
CPU Intel Pentium 233mmx CPU de classe pentium recommandé.
Carte mère Chipset Via-VX-PRO  Port série rapide (UART 16550 compatible) nécessaire si modem externe
Ram 64Mo SDRAM 32 Mo suffisent pour un réseau avec peu d'utilisateurs (- de 40)
Disque dur 20Go IDE sur port primaire (hda) Fonctionne sur de petits disques (> 500Mo) mais prévoir grand, même très grand si copie d'images cd-rom, et  pour les fortunés : visez SCSI.
Carte réseau Realtek PCI combo 10Mbits Carte 100Mbits si vous en avez les moyens et ou la nécessité.
Carte vidéo no name VGA 256Ko sur bus isa 16bits Une carte vidéo VGA standard est suffisante.
Moniteur VGA monochrome 14p de récupération Pour le mode texte, c'est largement suffisant.
Lecteurs CD-ROM(s)
  • 1 Chargeur 4CD Nakamichi en x4 (MJ4-4) sur bus IDE secondaire (/dev/hdc).
  • 4 Lecteurs CR-562B en x2 chaînés sur bus propriétaire MKE par carte ctrl bus ISA (/dev/sbpcd 0 à 3)
Le CR-562B est un vieux lecteur x2 très répandu. Une carte contrôleur peut piloter 4 lecteurs, et 4 cartes sont installables dans une même machine.
Il a été fabriqué sous plusieurs marques : Creative Labs, Panasonic, Matsushita, Kotobuki.
Ici aussi, si vous en avez les moyens, le SCSI est très supérieur en terme d'efficacité. Il ne monopolise pas les ressources cpu comme peut le faire l'IDE ou les bus propriétaires. En règle générale un serveur tout SCSI fera face à beaucoup plus d'utilisateurs simultanés qu'un serveur tout IDE.
Sauvegarde à bande  SCSI-2 HP SureStore Tape 6000i - C1533A L'unité C1533A accepte des cartouches au format dat 4 mm DDS1 et DDS2. La capacité maximale de 4 à 8Go est atteinte avec des cartouches DDS2 de 120 mètres, la compression est hardware. Carte controleur SCSI-2 Adaptec AHA1520 sur bus isa.
Boîtier Grande tour type AT : 5 emplacements 5p1/4 + 3 en 3p1/2 Évidement, un boîtier bien ventilé avec beaucoup d'emplacements 5p 1/4 ou 3p1/2 selon le cas. Alimentation 250 watts au minimum, voire 300w si beaucoup de périphériques.
Modem Série Externe : Olitec SpeedCom 2000  Sur COM1
Souris Très vieille souris 3 boutons genius mouse Sur COM2
Imprimante HP Deskjet 660C (un don de free Rodolphe) Sur port // (pas chère l'imprimante, mais bonjour le prix des cartouches !)
Le système d'exploitation Linux, bien sur ! Avec la distribution ultime pour effectuer cela sans (grande) peine : E-SMITH 4.0

Pour plus d'informations à propos du matériel visitez le site E-Smith











































 

Installation de la distribution E-SMITH 4.0
Après avoir éventuellement assemblé votre machine, et paramètré le bios, voici le moment d'installer cette distribution spécifique.

Ou se procurer la e-smith 4.0 ?

  • Sur le CD-ROM de la revue LOGIN N°76 de septembre 2000.
  • Sur le Net à  E-Smith avec un accès rapide (140 Mo environ à télécharger) et un graveur CD.
Au final vous disposerez soit d'un CD et d'une disquette de boot soit d'un CD bootable.

Prenez le temps de lire l'e-smith guide au format pdf, il contient toute la liste du matériel supporté par l'e-smith.
Si un de vos périphériques n'est pas directement supporté, vous pourrez surement l'installer vous même car ne l'oubliez pas l'e-smith est dérivée de la distribution  redhat 6.1 ... donc pas grand chose ne doit vous résister.

Faites attention à une chose : cette distribution, contrairement à d'autres, ne vous laissera aucune alternative en ce qui concerne le choix et le partitionnement du ou des disques dur présents dans la machine. L'installation proprement dite se résume à répondre accept pour : je ne vais pas tarder à effacer tout le contenu du (ou des !) disque et proceed pour : vérifier une dernière fois que vous êtes en pleine possession de vos moyens.

L'installation des différents packages ne prendra pas plus de quelques minutes avec mon CD-LOGIN 76 inséré dans le slot1 du chargeur NAKAMICHI.
(7mn35s sur Pentium 100 avec lecteur cdrom x 40)
 

Le paramètrage d'installation
Ce paramètrage s'applique à la configuration détaillée plus haut, adaptez le en fonction de la votre. E-SMITH n'a pas encore pris le soin de traiter avec égard les utilisateurs de claviers azerty (avec un keymap US le m c'est la virgule, l'arobase c'est ALT 64 et le deux points c'est le m )

Remarque sur le mot de passe pour admin : faites attention avec les claviers azerty car le keymap est encore (mais pas pour longtemps) US.

Donc, sous la console de contrôle du serveur et après avoir choisi un mot de passe pour root/admin, voici les différentes étapes :

Config Part1 :
Choisir select ethernet drivers automatically, si cela ne fonctionne pas essayez en manuel.C'est toujours pas ça ? Vous ne trouvez pas votre carte ? Ce n'est pas grave vous la choisirez plus tard, donc poursuivez l'installation sans avoir sélectionné de carte réseau.
Dans select ethernet card assignement choisir normal eth0 is local, eth1 is external
 

Config Part2 :
Choix 2 : Server and gateway - dialup
Modem sur COM1
Indiquez le numéro de tél. de votre ISP, puis votre login et enfin votre mot de passe.

Dans select connect policy :

  • heures bureaux : (never, short, medium, long, continuous)
  • semaine hors heures bureaux : (never, short, medium, long, continuous)
  • week-end : (never, short, medium, long, continuous)
Never veut dire pas du tout, connexion automatique impossible !
Short signifie qu'à chaque power-on du serveur dans le créneau horaire spécifié, il se connectera et raccrochera après 2 mn s'il n'y a pas de trafic. Ensuite si un client demande une adresse non locale, le serveur se connectera et raccrochera après une période de 2 mn sans trafic.

Avec un accès au net par modem et ligne téléphonique deux logiques s'offrent à vous :

  • Votre serveur se connecte automatiquement en suivant les règles édictées lors de l'installation de la distribution ("select connect policy"); mais faites attention au postes trop bavards et au sites générant sans arrêt du trafic.
  • Ou vous contrôlez manuellement cette connexion : la demande de connection sera possible à travers un navigateur d'un poste client. Cette fonction ne fait pas partie de la distribution, c'est un 'add-on' à e-smith-manager : e-smith-isp. L'installation de ce rpm est décrite plus bas.  Dans ce cas répondez never au trois créneaux horaires de  select connect policy.


Config Part3 :
Adoptez les choix par défaut, ou faites comme moi, adresse IP du serveur e-smith : 192.168.0.1
Masque de sous réseau : 255.255.255.0
DHCP server config :

  • On provide DHCP service to local network
  • 65 : Ok
  • 254 : Ok
  • Yes : clear all DHCP leases
Autre parenthèse :
Cela permet de dégager les adresses 192.168.0.2 à 192.168.0.64 pour connecter des postes à IP fixe, ou encore de réserver une IP pour les appels entrants "dialin".
 

Config Part4 :

  • Primary domain name : votre.domaine (exemple : big.lan)
  • System name : e-smith (ce qui donnera pour accéder à votre serveur sous http : http://www.e-smith.big.lan )
  • DNS 1 et DNS2 :  Les DNS primaire et secondaire de votre provider
  • Proxy server ISP : indiquez le proxy de votre ISP (adresse suivi du port) ou sinon laisser le champ vide pour une connexion directe.
  • Message journaliers : fonction de votre type de connexion au net, à vous de voir, moi c'est non.
  • E-mail : indiquez un e-mail valide, c'est utile pour e-smith et cela permet de tester la connexion au provider via votre modem.
  • Dans Select console mode sélectionnez login : log in as admin to access console puis validez. Au redémarrage vous obtiendrait ainsi le prompt. Vous aurez le choix de vous logger soit sous root, soit sous admin pour accéder à la console e-smith de configuration; cela avec le même mot de passe.
Après une courte attente, l'install va vous proposer de rebooter la machine. Faites OK.

Paramètrage post install
Le clavier en français, c'est mieux, non !
Je ne suis pas un acharné de la ligne de commande avec un keymap US sur un clavier azerty ! 
A effectuer sous root : kbdconfig choisissez ensuite fr-latin1, c'est tout et merci l'utilitaire redhat !

Pour la suite et pour plus de confort, installez  MidNight Commander en version binaire rpm pour RedHat 6.1
Si vous n'avez pas sous la main de distribution RedHat 6.1, cherchez mc-4.5.39-0.91.i386.rpm sur rpmfind ou téléchargez le ici et copiez le sur disquette par exemple. MidNight Commander permet la gestion, l'édition des fichiers et bien plus sous linux en mode texte.

Faites ensuite sous root:
mount /dev/fd0 /mnt/floppy
cd /mnt/floppy
rpm -ivh mc-4.5.39-0.91.i386.rpm

Pour lancer MidNight Commander faites tout simplement mc sur la console du serveur.
 

Le réseau fonctionne ?
Oui donc poursuivez votre chemin !
Non, vous n'avez pas pu renseigner correctement la rubrique carte réseau dans Config Part1 alors suivez ce lien.
 

Corriger quelques bugs :
Dont un très génant pour la création de l'espace disque commun à tous les utilisateurs sous SMB. Plus précisément, il s'agit de "Incorrect permissions in i-bay subdirectories" ou autrement dit : permissions de fichiers incorrectes dans les sous répertoires de notre futur serveur de fichiers.

Autant effectuer "l'upgrade" maintenant, avant de "customiser" le système, pour éviter d'être ennuyé par la suite. Téléchargez le dernier "upgrade base module". A la date ou j'écris ces quelques pages c'est le package e-smith-base-4.0.12-36.noarch.rpm , vous le trouverez sur le ftp e-smith ou ici

Installez ensuite par la commande (notez que le U est obligatoire, il s'agit d'un Upgrade) : rpm -Uvh e-smith-base-4.0.12-36.noarch.rpm
 

Prise en charge de la souris
La souris en mode texte ce n'est pas vital, mais c'est un tantinet mieux ... bof ?
Insérer le CD E-smith, le monter : mount -t iso9660 /dev/hdc /mnt/cdrom
Faire cd /mnt/cdrom/RedHat/RPMS
Taper : rpm -ivh mouseconfig-4.1-1.i386.rpm (taper aussi dans la foulée rpm -ivh autofs*)
Taper mouseconfig pour configurer votre souris, hé, hé ....
 

Démarrer les démons
Tiens, tiens, la souris ne marche pas, mais ça ne marche pas une souris ça fonctionne ! (c'est nul !)
Et GPM c'est pour quand ? C'est pour le level 7, 7 ? mais oui ! RUNLEVEL 7 car notre chère e-smith atterri au niveau 7.
Facile !!! Nous allons créer 2 liens par les commandes :
ln -s  /etc/rc.d/init.d/gpm  /etc/rc.d/rc7.d/S83gpm
puis dans la foulée avec les flèches haut et bas
ln -s  /etc/rc.d/init.d/autofs  /etc/rc.d/rc7.d/S62autofs

Au prochain redémarrage les démons gpm et autofs devrait être chargés. Re-démarrages ! est on vraiment sous Linux ?
Bon, pour vous éviter de rebooter vous pouvez taper : /etc/rc.d/init.d/gpm start puis /etc/rc.d/init.d/autofs start , c'est tout simple !

Autofs, quezaqo ? Autofs, c'est le top !
 

Installation et paramètrage du démon d'automontage : Autofs
L'installation de ce démon s'est faite précédemment, presque sans s'en apercevoir.
Sous Linux, les périphériques de stockage de données doivent être montés ('accrochés') dans l'arborescence du système pour être accessibles.
Certains périphériques, comme le disque dur amorçable sont montés au démarrage du système. Les lecteurs CDROM au même titre que les lecteurs de disquettes sont par définition des unités de stockage amovibles, ils sont montés manuellement par l'utilisateur et le biais d'une commande ou ... automatiquement par un programme tournant en tache de fond (un démon). En résumé, Autofs réalisera pour vous le montage lorsque vous voudrez accéder au périphérique à travers le réseau local. Cela tombe à pic pour notre serveur de CD-ROM, toute la partie paramètrage de samba relative au partage cdrom en sera grandement simplifié, notamment si vous installez un chargeur CD.
Autofs simplifie également le changement des supports dans leurs lecteurs (le système inhibe le bouton éject de votre lecteur CD lorque celui-ci est monté, l'extraction du média sera possible après un accès suivi d'une période d'inactivité paramètrable voir 'timeout'). Pour la doc, comme d'habitude plongez dans les howto et notamment Automount.

Les fichiers de configuration sont  /etc/auto.misc et /etc/auto.master.

Visualisez  /etc/auto.master vous devriez voir quelque chose comme ceci :
/misc est le point de départ de l'automontage des unités décrites dans auto.misc
/etc/auto.misc représente le chemin et le nom du fichier contenant les unités à déclarer.
-timeout 60 le temps en secondes pendant lequel le périphérique reste indémontable.
Plus concrètement, si le périphérique en question est un cd-rom, vous ne pourrez pas l'ejecter juste après un accès par le bouton "eject". Le délai pour cela sera de 60 secondes. (documentation : man automount et man auto.master)
Le binaire eject lui par contre, le permet sous certaines conditions. (doc : man eject)

Pour les possesseurs de gros disques dur et à court de lecteurs  cd-rom, il est possible d'automonter des images iso de cd-rom. Elles seront visibles par le partage smb comme de vrais lecteurs. Procéder comme ceci :
Céer un sous répertoire, par exemple mkdir /home/imgiso, se positionner dans ce sous répetoire cd /home/imgiso, créer l'image iso du cd-rom par la commande dd if=/dev/cdrom of=imagecdrom.iso (attention aux erreurs d'entrées sorties). Après ses quelques 'manips' vous devriez vous retrouver avec une image de quelques centaines de méga-octets sur votre disque dur. Avec l'E-Smith 4.0 il est possible de monter jusqu'à 8 images (ls /dev/loop*). Au delà de 8 images il faut recompiler le kernel. Rassurez vous c'est faisable !

Exemple de configuration auto.misc avec un chargeur IDE 4 slots, 4 lecteurs cd-rom sur bus MKE et une image iso.
(comme d'hab. les lignes commençant par # sont considérées comme commentaires)

############# auto.misc ###########################

# chargeur 4 cd-rom (Nakamichi MJ4-4) sur port ide secondaire
cdchange    -fstype=iso9660,ro         :/dev/hdc

# 4 lecteurs cd-rom CR-562B chainés sur bus propriétaire MKE
cd0         -fstype=iso9660,ro         :/dev/sbpcd0
cd1         -fstype=iso9660,ro         :/dev/sbpcd1
cd2         -fstype=iso9660,ro         :/dev/sbpcd2
cd3         -fstype=iso9660,ro         :/dev/sbpcd3

# image iso
cd_imgiso1  -fstype=iso9660,ro,loop    :/home/imgiso/imagecdrom.iso

###################################################

Au sujet des lecteurs cr-562b, il faut installer le module sbpcd. Exemple pour une carte contrôleur installée en E/S 300h : modprobe sbpcd sbpcd=0x300,0
Pour automatiser le chargement de ce module insérer cette commande à la fin du fichier /etc/rc.d/rc.local

Finir en vérifiant la fonctionnalité de l'automontage.

a) Chargeur 4 slots IDE sur port IDE secondaire hdc :

  • slot0 : eject -c 0 /dev/hdc puis ls  /misc/cdchange
  • (attente ...) puis pour slot1 : eject -c 1 /dev/hdc ensuite ls /misc/cdchange
  • (attente ...) puis pour slot2 : eject -c 2 /dev/hdc ensuite ls /misc/cdchange
  • (attente ...) puis pour slot3 : eject -c 3 /dev/hdc ensuite ls /misc/cdchange
b) Les 4 lecteurs CR-562B sur bus MKE
  • le premier : ls /misc/cd0
  • le second : ls /misc/cd1
  • ainsi de suite ...
c) L'image iso
  • ls /misc/cd_imgiso1


Autofs est capable d'auto-monter tout un tas de choses, même des url, pour plus d'infos consultez la doc ...
 

Paramètrage de SAMBA pour le partage des lecteurs CD-ROM
Créez un nouveau fichier intitulé 55share_cd comme ceci :

##### Partage du chargeur CDROM IDE en hdc ########
######## des 4 lecteurs CDROM cr-562b #############
######## et pour finir de l'image iso #############

[CDchange0]
    comment = Slot 0 sur Nakamichi4x4
    browseable = yes
    path = /misc/cdchange
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
    root preexec = eject -c 0 /dev/hdc
[CDchange1]
    comment = Slot 1 sur Nakamichi4x4
    browseable = yes
    path = /misc/cdchange
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
    root preexec = eject -c 1 /dev/hdc
[CDchange2]
    comment = Slot 2 sur Nakamichi4x4
    browseable = yes
    path = /misc/cdchange
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
    root preexec = eject -c 2 /dev/hdc
[CDchange3]
    comment = Slot 3 sur Nakamichi4x4
    browseable = yes
    path = /misc/cdchange
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
    root preexec = eject -c 3 /dev/hdc
[CDvol0]
    comment = Lecteur 0 CR-562B
    browseable = yes
    path = /misc/cd0
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
[CDvol1]
    comment = Lecteur 1 CR-562B
    browseable = yes
    path = /misc/cd1
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
[CDvol2]
    comment = Lecteur 2 CR-562B
    browseable = yes
    path = /misc/cd2
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
[CDvol3]
    comment = Lecteur 3 CR-562B
    browseable = yes
    path = /misc/cd3
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
[CDimg0]
    comment = Image Iso 0
    browseable = yes
    path = /misc/cd_imgiso1
    public = yes
    guest only = no
    writable = no
    only user = no
###################################################

Important ! : Suivre cette procédure pour modifier le fichier /etc/smb.conf

  • Effectuer sous la console du serveur un mkdir - p /etc/e-smith/templates-custom/etc/smb.conf
  • Copier l'intégralité du sous répertoire /etc/e-smith/templates/etc/smb.conf dans le répertoire précédemment crée.
  • Y copier  également 55share_cd
  • Exécuter ensuite le script fourni par E-SMITH pour la mise à jour de smb.conf : /sbin/e-smith/expand-template   /etc/smb.conf
  • Vérifier éventuellement si les modifications sont biens effectives en visualisant le contenu du fichier /etc/smb.conf
  • Rédemarrez les services samba, oh ! miracle sans rebooter, par : service smb restart


Chaîne d'initialisation du modem
Cela peut être utile dans certains cas. Si votre modem est standard et que vous ne souhaitiez pas l'entendre lors de l'établissement de la connection, laissez tel quel. Cela devrait fonctionner.

Sinon : La procédure indiquée ici est identique à la précédente et elle est conforme à la documentation e-smith.

  • Sous root toujours, effectuer un mkdir - p /etc/e-smith/templates-custom/etc/sysconfig/network-scripts/chat-ppp0
  • Copier l'intégralité du sous répertoire /etc/sysconfig/network-scripts/chat-ppp0dans le répertoire précédemment crée.
  • Modifier la chaîne d'initialisation du modem (juste avant les caractères DT) par l'édition du fichier /etc/e-smith/templates-custom/etc/sysconfig/network-scripts/chat-ppp0/30dialup   l'originale contient ceci 'OK' 'ATL0M{ ($DebugPPP && $DebugPPP eq 'yes') ? "1" : "0" }DT{ $DialupPhoneNumber }'      voici la mienne : 'OK' 'ATL0M{ ($DebugPPP && $DebugPPP eq 'yes') ? "1" : "0" }L3M1&F&K3B23DT{ $DialupPhoneNumber }'
  • Exécuter ensuite le script fourni par E-SMITH pour la mise à jour de chat-ppp0 : /sbin/e-smith/expand-template   /etc/sysconfig/network-scripts/chat-ppp0
  • Éventuellement vérifier si les modifications sont biens effectives en visualisant le contenu de /etc/sysconfig/network-scripts/chat-ppp0

Création des espaces disques privés et public smb avec e-smith manager
Espace privé
Avec votre browser favori, allez à l'adresse : http://www.votre-serveur.votre.domaine/e-smith-manager/ (si l'on suit exemple précédent cela donne : http://www.e-smith.big.lan/e-smith-manager/  )
Loguez vous sous admin avec le mot de passe que avez choisi à l'installation de la distribution. Créez un groupe (users par exemple), puis autant d'utilisateurs (nom) dans ce groupe que nécessaire. Cela aura pour effet de créer un e-mail à chaque utilisateur sur votre nom de domaine (nom@votre.domaine) et un espace disque privé et visible sous samba. Pour vérifier, sous win par exemple, lancez voisinage réseau.
 

Espace public
Toujours avec e-smith manager, créez un information bay.
Information bay name : common_users (par exemple)
Group : users
User access via file sharing or user ftp : Write Group, Read Group
Public access via web or anonymous ftp : None (pas obligatoire, à vous de choisir)
Validez avec Modify

En résumé chaque utilisateur devrait voir en partage smb :
son home visible et modifiable de lui seul (nom)
un dossier public visible et modifiable par tous les utilisateurs du groupe users (common_users)

Remarque très importante
En cas de transfert (via Server Message Block) de fichiers dont les noms portent des caractères accentués et autres typiques de notre langue française, vous devrez appliquer la customisation ci-dessous.

Créez un fichier intitulé 15character_set contenant ceci :

### smb : gestion du jeu de caractères fr latin ###
client code page = 850
character set  = iso8859-1
###################################################

Pour la modification de smb.conf procédez comme précédement; 15character_set devra bien sur être présent dans le répertoire /etc/e-smith/templates/etc/smb.confensuite exécutez le script  /sbin/e-smith/expand-template   /etc/smb.conf
Vous pouvez redémarrer les démons smb et nmb avec la commande : service smb restart


 
Le serveur de messagerie
En cours ...

D'autres serveurs avec une adresse IP fixe sont présents sur votre réseau local ?
Oui, alors pour les accéder par leur nom au lieu de leurs adresses IP fixe, voilà ce qu'il faut effectuer sur votre serveur de noms (E-Smith bien sûr !) :
La customisation du fichier /etc/hosts, cette procédure de modification est identique aux autres. 
Créer un fichier nommé  10other_hosts contenant ceci :

###################################################
# Other Hosts
# Renseigne sur les autres machines du meme nom de domaine
# fournissant des services pour qu'elles soient accessibles par un nom
# Pour cet exemple le serveur est new_serveur est son ip est 192.168.0.10
# Rajoutez autant de lignes que de serveurs

{"192.168.0.10\tnew_serveur.$DomainName\tnew_serveur"}
###################################################

  • Effectuer sous la console du serveur un mkdir - p /etc/e-smith/templates-custom/etc/hosts
  • Copier l'intégralité du sous répertoire /etc/e-smith/templates/etc/hosts dans le répertoire précédemment crée.
  • Y copier  également 10other_hosts
  • Exécuter ensuite le script fourni par E-SMITH pour la mise à jour de hosts : /sbin/e-smith/expand-template   /etc/hosts
  • Vérifier éventuellement si les modifications sont correctes en visualisant le contenu du fichier /etc/hosts
  • Redémarrer le service.
  • Il faudra paramètrer les applications clientes de façon qu'elles accèdent à ce nouveau serveur par le proxy de votre serveur e-smith, sinon cela ne fonctionnera pas.
  • Testez à partir d'un poste client en effectuant une requete sur un port géré par votre new_serveur (exemple si port 80 http://new_serveur/ ou http://new_serveur.votre.domaine/ )



 
 

Avec les "modules add-on"
Contrôle manuel de votre connection à internet : e-smith-isp
Vous contrôlez manuellement votre accès au net à travers la console d'administration distante e-smith-manager. Pour ce connecter c'est Start et pour faire raccrocher le modem c'est Stop.
Procurez vous le package  e-smith-isp. A la date ou j'écris ces quelques pages c'est e-smith-isp-0.1-6.noarch.rpm
Une nouvelle version est maintenant disponible, la 0.1-7 vous la trouverez sur le site de l'auteur ou ici.

Pour installer :
rpm -Uhv e-smith-isp-0.1-7.noarch.rpm

Vous verrez apparaître dans e-smith-manager une nouvelle sous rubrique dans Configuration (isp connection).

Pour plus de détails se référer à l'auteur de cette "customisation" stephen noble

Dial in server (Répond aux appels entrants)
Permet à l'aide d'un "E-smith customisation module" de se connecter au serveur par une liaison ppp. Paramètrage via la rubrique Dialin Server
dans votre browser préféré avec e-smith admin des valeurs suivantes : sélection du port modem (com1,2 ..) , valeur de l'adresse ip à assigner au client, nombre de sonneries avant décrochage, debugging activable ou non, activation ou désactivation du dialin server. Le top en somme. Ce module nécessite l'installation de 2 rpm qui sont : le fichier de configuration pour e-smith :  e-smith-dialin et le rpm mgetty

Pour installer :
rpm -Uvh --nodeps mgetty-1.1.14-8.i386.rpm
rpm -Uvh e-smith-dialin-0.2-1.noarch.rpm

Pour dé-installer :
rpm -e e-smith-dialin
 

Vous verrez apparaître dans e-smith-manager une nouvelle sous rubrique dans Configuration : Dialin server
Pour plus de détails se référer à l'auteur de cette "customisation" stephen noble


 



 

Liens au sujet de cette distribution
E-Smith : easy-to-use Linux-based internet servers
Welcome to the RPM repository on ftp.e-smith.org

M's e-smith page
stephen noble plug-in's

More Patchs for e-smith
Gormand Pty Ltd - e-smith pages

Conclusion
E-Smith server and gateway permet de bâtir un solide serveur capable de rendre bien des services aux entreprises comme aux particuliers passionnés.

Sur des bases Linux-RedHat, E-Smith nous livre sur un plateau cette distribution simple et performante. Simple puisque administrable à travers n'importe quel poste équipé d'un navigateur. Performante parce que optimisé et débarrassé de tout ce qui est superficiel pour ce but bien précis : le service.

Et question coût ?
Partie matérielle : grâce à cette spécialisation poussée, E-Smith permet de faire des économies.
Partie logicielle  : nulle ou quasiment en ce qui concerne l'acquisition proprement dite de la distribution. Le particulier passionné pourra s'adonner à peu de frais à son loisir favori et l'entreprise sera plus enclin à contracter un support technique payant auprès de E-Smith .
 
 

Tout ça est magique ? EH BIEN NON !
c'est le fruit de la licence GPL. Prenez le temps de la lire, c'est très enrichissant.

Le site officiel de la licence GPL en anglais
ou
une version non officielle en français


 
 
 
 

Une suggestion, une rectification ? Exprimez vous !
 
 
 
 
 

Retour vers Úpicerie-gourmande